Bande dessinée et romans graphiques

Rituels, Alvaro Ortiz, Rackham
Lorenzo et Manuel débarquent à Barcelone et emménagent dans un vieux immeuble du centre ville. L’appartement du dessous devrait être l’entrepôt d’un antiquaire ; cependant, ils n’ont jamais vu personne y entrer ni entendu le moindre bruit en sortir. Le mystère qui semble entourer ce lieu intrigue Lorenzo et finit vite pour l’obséder. Après Cendres et Murderabilia, Álvaro Ortiz brille une fois de plus pour ses qualités de conteur dans un récit à tiroirs truffé de coups de théâtre et d’humour noir. Rituels est un récit kaléidoscopique où l’insignifiant et le colossal, le proche et le lointain, l’absurde et le grandiose s’entrecroisent dans une trame riche en mystères et surprises. »

Culottées, Pénélope Bagieu, Gallimard BD
Margaret, actrice « terrifiante », spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l’Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin… Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

Les Cahiers d’Esther, Riad Sattouf, Allary
Après La Vie secrète des jeunes, la nouvelle chronique de notre époque par Riad Sattouf, prépubliée dans L’Obs. Écrits d’après les histoires vraies d’Esther A., Les Cahiers d’Esther nous plongent dans le quotidien d’une fille de 10 ans qui nous parle de son école, ses amis, sa famille, ses idoles. Que sont Tal, Kendji Girac ou bien les têtes brûlées ? Quels sont les critères de beauté que doivent avoir les garçons et les filles pour être populaires ? Comment fait-on quand on a des copines plus riches que soi ? Qu’est-ce que le petit pont massacreur ? Comment les attentats du 7 janvier ont-ils été vécus dans la classe d’Esther ? Comment faire quand on a peur d’avoir des gros seins ? En cinquante-deux pages qui sont autant de saynètes sur un thème à chaque fois différent, Esther nous raconte sa vie et son époque. Ce qu’elle ne dit pas à ses parents, elle le raconte dans ce journal intime, tour à tour drôle et émouvant, tendre et cruel : un portrait de la jeunesse d’aujourd’hui et un miroir de notre société.

Kobane Calling, Zerocalcare, Cambourakis
Envoyé par le journal italien l’«Internationale», le bédéiste part aux confins de la Syrie, à Kobané, à la rencontre de l’armée des femmes kurdes, en lutte contre l’avancée de l’Etat islamique. A partir de ce voyage il livre un reportage qui s’efforce de retranscrire la complexité et les contradictions de cette guerre tout un gardant un ton drôle et touchant.

Z comme Don Diego, Fabcaro, Dargaud
Son nom, il le signe à la pointe de l’épée, d’un Z qui veut dire… Don Diego ! Cette parodie délirante de Zorro – écrite par Fabcaro, l’auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï, et dessinée par Fabrice Erre – est absolument hilarante. Zorro est y présenté comme un justicier à côté de la plaque, complètement dépassé par les événements… Cette édition à l’italienne, enrichie d’une couverture et de quatre gags inédits, est une intégrale. Dommage, on en aurait volontiers repris !

Hypnos, Laurent Galandon, Attila Futaki, Le Lombard
Paris, 1919. Alors que la Conférence de la paix se prépare, Camille utilise ses talents d’hypnotiseuse pour détrousser un riche bourgeois. Démasquée, elle tombe entre les mains du Colonel Brunaire, redoutable chef des services secrets. Pour éviter le bagne, il lui faudra mettre son don au service du pouvoir.

Whiskey & New York, Julia Wertz, L’Agrume
Journal de bord touchant de la première année de J. Wertz à New York, après son départ de San Francisco en 2007. Elle se souvient de ses quatre appartements, de ses sept petits boulots, des drames familiaux qui l’ont frappée, de ses voyages ratés ou encore de bouteilles de mauvais whisky. Un quotidien en pointillés, aigre-doux et terriblement attachant.

Ces gens-là, Terreur Graphique, Dargaud
Terreur Graphique retrouve l’esprit des Bretécher, Lauzier et autres Sempé pour décrire, se moquer, s’étonner, rire de ces gens-là : ceux qui nous entourent dans ces terribles années 2015 et 2016. Grâce au dessin et à la bande dessinée, par la mise en scène et la description des discussions de café du commerce (littéralement), Terreur Graphique nous retranscrit les envolées philosophiques qui tournent mal, les monologues à plusieurs, les énormes idioties que l’on peut parfois entendre, les absurdités, les apories, les conneries, les vérités crues, les contradictions démesurées… C’est tout ça, et bien d’autres choses encore, que ces gens-là disent – et ces gens-là, attention, ce sont « eux », bien sûr, mais « eux », c’est nous, c’est vous, c’est moi.

La Différence invisible, Julie Dachez, Mademoiselle Caroline, Delcourt
Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée. Un très beau récit sur l’autisme Asperger, les décalages avec la « norme » et l’estime de soi.

Ideal Standard, Aude Picault, Dargaud
Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l’idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l’attend n’est pas à la hauteur… Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d’aujourd’hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc. Remarquable !

Et en jeunesse ?!

Frnck, Brice Cossu, Olivier Bocquet, Dupuis
Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’une énième famille est prête à l’adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu’il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille. Il commence sa quête à l’endroit précis où il a été trouvé. À l’époque une forêt, aujourd’hui un chantier pour un futur parc d’attractions préhistoriques sur le thème de la préhistoire, dans lequel il va tomber dans une faille spatiotemporelle et remonter jusqu’à la vraie préhistoire !

Les enfants de la Resistance, Vincent Dugommier, Benoit Ers, Le Lombard
Dans un petit village de France occupé par l’armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que treize ans ?

Emma et Capucine, Jerome Hamon, Lena Sayaphoum, Dargaud
Emma et Capucine sont soeurs et partagent un rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l’Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles. Capucine passe les premières auditions avec succès. Pas Emma… et le monde de la jeune fille s’écroule. Mais sa vocation n’est-elle pas ailleurs ? Si son père l’encourage à chercher sa propre voie, sa mère n’envisage pas qu’elle puisse renoncer à la danse. Quant à Capucine, l’idée même d’évoluer sans sa soeur lui paraît un défi insurmontable. Néanmoins, Emma découvre de nouveaux horizons et de nouvelles sensations grâce au hip-hop…

Momo, Jonathan Garnier, Rony Hotin, Casterman
Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l’enfance. Le temps des copains, des découvertes, des petite bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Le temps aussi d’un émerveillement constant que contrarient parfois les réalités du monde adulte.